Petit guide de la ponceuse

Avant de vous lancer dans l’achat de votre ponceuse d’occasion ou neuve, il est important de déterminer quelle en sera l’utilisation et quels seront vos besoins :

  • Pour quel type de surface ?
  • Pour quel matériau ?
  • Est-ce pour un polissage, un décapage etc, … ?

On distinguera principalement 3 types de ponceuses :

  • les ponceuses excentriques ou orbitales,
  • les ponceuses vibrantes,
  • les ponceuses à bande.

La ponceuse excentrique ou orbitale

La ponceuse exc
entrique
 ou ponceuse orbitale est appropriée aux travaux de finition de précision et de lustrage, sur des petites surfaces aussi bien planes que courbes, pour le ponçage des surfaces en bois. Elle convient également à des travaux de lustrage sur d’autres types de surfaces vernies ou peintes.
Pour un ponçage optimal, choisir une machine d’au minimum 200 watts. Plus le moteur est puissant, plus la ponceuse sera rapide et efficace.
De même, veillez à ce que votre ponceuse excentrique vous procure un maximum de confort d’utilisation avec une bonne ergonomie. Le câble secteur doit également être assez long pour vous permettre de bouger plus librement durant les travaux.

La ponceuse vibrante

La ponceuse vibrante se caractérise par le mouvement oscillatoire de son plateau, elle conviendra pour un ponçage de finition rapide sur des petites surfaces planes. C’est un outil idéal pour préparer un mur ou du bois avant d’appliquer une peinture ou un vernis. Elle polit également le métal. La puissance varie d’environ 180 à 260 watts (suffisant pour les besoins d’un particulier sachant qu’un modèle professionnel peut aller jusqu’à 350 watts). Si vous avez entamé le ponçage de votre portail mais que l’opération se révèle réellement fastidieuse, peut-être devrez vous envisager l’achat d’une sableuse. La ponceuse vibrante arrive à couvrir une surface large et à s’incruster dans des parties étroites.

La ponceuse à bande

C’est généralement un outil assez lourd et relativement encombrant. La ponceuse à bande est l’outil idéal pour le décapage et le ponçage de grandes surfaces planes telles que le parquet ou les cloisons de bois, les poutres, les meubles en bois sans moulure mais aussi pour le ponçage de planches ou de plaques de métal. La ponceuse à bande est dotée, en outre, d’un dispositif d’aspiration, indispensable puisque cette machine produit beaucoup de poussière.
En raison de sa puissance, le maniement d’une ponceuse à bande n’est pas toujours facile à appréhender, au début. Par conséquent, si vous envisagez la rénovation de votre parquet mais que vous n’êtes pas encore sur de vous, exercez vous sur une partie peu visible.

Les conseils 

Lors du choix d’une ponceuse, pensez à prendre en compte la maniabilité, le poids de l’outil et la largeur du patin de ponçage.
Choisissez l’abrasif selon le type de travail à effectuer et le type de matériau à poncer. La grosseur des grains varie selon le degré de préparation ou de finition souhaité.
Que vous préferiez une ponceuse occasion ou neuve, pensez que lors d’un travail important, le moteur a tendance à chauffer, il convient par conséquent d’observer quelques pauses pour lui permettre de refroidir.
Dernier conseil, pensez à porter des lunettes de protection ainsi qu’un masque anti-poussière.
Le ponçage produit beaucoup de sciure et de poussière, il est donc préférable d’utiliser une ponceuse à aspiration de poussière intégrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *